SARL BIEN ETRE ET SANTE
Place Chaffuel
05200  Embrun

Ortie silice flacon de 1 l 36,00 EUR


     
 
 

                       ORTIE SILICE bio

 

                          flacon de 1 litre  : cure d'1 mois                                                     

 

la silice est un élément essentiel majeur dans la constitution cellulaire

 

elle permet une meilleure fixation du calcium et participe ainsi au renfort des articulations , des tendons , de la peau , des cheveux , des ongles . action sur les tendinites , l'arthrose , l'arthrite , la chute des cheveux ...

 

cette silice naturelle , dynamisée à l'eau de roche volcanique sur quelques mois , n'a rien à voir avec le silicium organique de synthèse ( monométhylsilanetriol ) qui ne peut s'assimiler car fabriqué chimiquement

 

I8l est recommandé une cure de 3 mois en cas de symptomes aggravés ou installés depuis un certain temps

 

 

Au vu de la multitude d’informations concernant « la silice », nous tenons à donner quelques explications de base pour que chacun sache de quoi nous parlons :

 

La Silice minérale :

Le silicium « Si », forme sans atome de Carbone, constituant 37 % de  la croûte terrestre,  est présent  en haute concentration dans divers minéraux  (granit, cristaux, améthystes, obsidiennes….).

 

Le dioxyde de Silicium :

Au contact avec   l’oxygène, la Silice minérale s’oxyde et devient le SIO2.

La Silice colloïdale est d'origine minérale ou synthétique et contient 98% de dioxyde de Silicium (SiO2) en suspension dans l’eau (SiO2 + H2O). Autorisée par l’Afssa et utilisée en tant qu’antiagglomérant (E551) dans les compléments alimentaires, les aliments ou dans la cosmétique, elle n’a pas de valeur thérapeutique. Difficilement absorbable par l’organisme humain, elle n’est pas adaptée  pour être ingérée  et peut provoquer des inflammations rénales lors d’un usage trop concentré ou prolongé.

D’autres formes de dioxyde de Silices sont également autorisées comme additifs : le silicate de calcium (E552), le silicate alumino-sodique (E555), le silicate alumino-potassique (E556) et le silicate d’aluminium (E559).

 

La Silice organique (Silanols) et le  Monométhylsilanetriol

Dans la nature nous trouvons la Silice organique transformée d’une façon naturelle par des microorganismes et d’autres procédés comme par les diatomées.

Rappel historique : Dans les années 1975, Mr Loïc Ribault découvre le silicium naturel dans les grains de sable, qui sont transformés ensuite par des diatomées en silice organique. En collaboration avec des thérapeutes, il utilise celui-ci jusqu'en 1982. Il  rencontre alors  Mr Duffaut, pour la mise au point d’une nouvelle molécule chimique de silicium organique synthétique, le Monométhyl-silane-triol, fabriqué par la pharma-industrie et issue de la pétrochimie,  utilisée par la suite  dans la plupart des Silices organiques.

Issue de la chimie organique, cette forme comprend au moins 1 atome de Carbone dans sa  molécule. Le  Monométhyl-silane-triol = CH3Si(OH)3 est une molécule de Silice obtenue de manière synthétique et issue de la Pétrochimie. Il est interdit depuis le 1er Janvier 2010 par la répression de Fraudes pour une utilisation interne.  Actuellement il est encore toléré dans la cosmétique non bio en forme de gel ou d’autres formes galéniques.

Aujourd’hui la pharma-industrie fabrique également  l’acide ortho-silicique d’une façon concentrée et synthétique  et le stabilise par de la choline (ch-OSA).  Utilisé en très haute concentration, il  peut être considéré par l’organisme humain comme une agression plutôt qu’un soutien. L’acide ortho silicique stabilisé par de la choline est un mélange d’acide ortho silicique synthétique et de chlorure de choline. La chlorure de choline est un composé organique et un sel d'ammonium quaternaire (E1001), nommé aussi  Chlorure triméthylammoniaque ou hydroxyéthyl. L’Autorité européenne de sécurité des aliments EFSA a vérifié la toxicité du chlorure de choline et fixé le taux maximum autorisé. En ce qui concerne la toxicologie orale aiguë de la choline, il a été déterminé une valeur de DL50 de 6640 mg/kg de poids corporel à ne pas dépasser.

 

Les évolutions règlementaires récentes et leurs conséquences

-          Interdiction du monomethylsilanetriol, la silice organique synthétisée issue de la pétrochimie

Le Parlement européen a publié une nouvelle directive interdisant le monomethyl-silane-triol : REGLEMENT (CE) N1170:2009 dès le

1 ER JANVIER 2010 suite à une recommandation d’EFSA.  Le groupe scientifique conclut qu’il n’existe actuellement aucune preuve expérimentale démontrant la conversion du monométhylsilanetriol en acide ortho silicique, seule forme de Silice assimilable par le corps humain. Compte tenu de l’absence de données fiables sur la biodisponibilité du silicium provenant du monométhylsilanetriol et sur la toxicité du monométhylsilanetriol, le groupe scientifique n’a pas pu évaluer la sécurité et la biodisponibilité du silicium provenant de cette source.

 

A cette date, toutes les Silices buvables contenant cette molécule ont été interdites.

 

-          Depuis l'interdiction du monométhylsilanetriol, beaucoup de fabricants le remplacent par l'acide ortho silicique stabilisé avec du chlorure de choline. Malheureusement, comme à l’époque du monométhylsilanetriol synthétique, certains étiquetages continuent à être fantaisistes et perturbants pour le consommateur en parlant de Silice "bioactivated, biogénique, organique...." etc.

 

Vous êtes intéressé par ce produit ? Laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté par nos services.

Nom *

Prénom *

Société *

Code postal *

E-mail *

Téléphone *

* Veuillez remplir tous les champs obligatoires

Pas d'infos supplémentaires
Article(s) similaire(s)

Vous pourriez également être intéressé par les produits suivants :

Top